L’Iloha

Aujourd’hui nous nous sommes arrêtés à la Pointe des châteaux sur les hauteurs de Saint-Leu au seaview hôtel***Iloha qui comprend deux restaurants : la Trattoria et le kotémer, un salon-bar, un snack ou vous pourrez déguster des sandwichs et salades de 10h à 18h00, plus un glacier. Aujourd’hui nous visitons le Kotémer.

Nous arrivons à 12h30 nous nous garons dans le grand parking privé de l’hôtel arboré de magnifiques cocotiers et autres plantes luxuriantes. Nous sommes accueillis chaleureusement et on nous installe aussitôt sous le kiosque en bordure de piscine face à la vue imprenable que nous offre la baie de Saint Leu. Après avoir esquivé gentiment la carte des apéritifs à cause de cette dame Modération, nous passons directement à l’essentiel en choisissant un menu « grande fringale » qui est composé d’une entrée-d’un plat et d’un dessert à 27€.
Aujourd’hui : Ananas Victoria et ses crevettes grillées, Côtes d’agneau sauce au poivre Quinoa et chou safrané ainsi qu’un méli-mélo de fruits frais. Nous prenons aussi à la carte un carpaccio de poisson frais mariné à l’aneth et un canard à la vanille-riz-grain-rougail. Après 20 minutes d’attente en regardant barboter les enfants dans la piscine et les agitations autour de nous, on nous apporte nos entrées.

Le carpaccio de poisson frais à l’aneth : 

L’assiette est généreuse. Le poisson, effectivement plein de fraîcheur et relevé d’une douce délicieuse sauce à l’aneth, est fondant. Tout est vite englouti après tant d’attente. Ce n’est pas grand hommage que nous lui rendons. Nous attendons encore qu’on nous amène nos plats, c’est trop dur ! Nous remarquons la présence de quelques Grands Raideurs venus se reposer à l’hôtel et qui font les 100 m dans la piscine. Nous avons presque oublié ce que nous avons commandé, quand 25 minutes pus tard arrivent les serveurs les bras chargés. Ils nous posent nos commandes sur la table sans aucune explication sur cette longue attente. 

Le canard à la vanille : 

La couleur et l’odeur sont présentes, en bouche le canard est tendre et plein de saveur, mais trop gras. Il baigne dans l’huile. Nous avions fondé de grandes espérances sur ce plat, hélas, il n’est pas au top ! Les haricots rosés sont très bons et crémeux, le riz jaune trop sec.  Le rougail, fade et pas pimenté, est plutôt dédié aux touristes. En revanche le piment vert est fidèle à lui-même.

Méli-Mélo de fruits frais : 

Nous attendons toujours et encore, nous interpellons un serveur qui nous explique que l’attente est normale car ayant pris un méli-mélo de fruits,  ces derniers sont préparés à la demande… mais tout de même ! Nos desserts arrivent. Nous apprécions la belle assiette pleine de couleurs : papaye, ananas, pastèque, fruit de la passion, raisins noirs que nous apprécions pour leurs fraîcheur, car il fait très chaud sous ce kiosque. 

Addition : 59 euros pour deux personnes. Compte-tenu de la qualité globale, c’est cher.

Au seaview hôtel*** l’ambiance est certes familiale et conviviale mais ce n’est pas pour autant qu’il faille se relâcher sur la qualité des plats. L’attente considérable n’est pas normale. 

Pour résumer : 
Accueil : très bien • Cadre : très bien • Présentation des plats : bien
Service : trop long • Qualité des plats : moyens
Impression globale : moyen
Fourchette en inox

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.