La Varangue

Aujourd’hui notre balade gourmande nous emmène à Saint-Leu, au restaurant la Varangue. Une belle pancarte nous indique que c’est un Maître Restaurateur. C’est un restaurant « pieds dans l’eau ». Nous sommes accueillis et installés très chaleureusement et on nous apporte aussitôt la carte des apéritifs. Nous optons pour des bulles sans alcool qui nous sont servies avec une petite coupelle d’olives aillées très bonnes.

La salle. Les chaises sont en osier noirs en plastique, le plafond tressé donne à ce restaurant un style paillote de plage en plus chic. Les tables dressées de nappes et de sur-nappes jaunes et bleues rehaussent le côté vieillot du mobilier.

La carte. Le restaurant de poisson et de fruits de mer ne propose pas de menus mais une ardoise variée où on trouve un foie gras et son chutney d’ananas à 18€. Une « salade Laleu » : calamars, sarcive , crevettes marinées, rémoulade de betterave à 20€ ; ou encore la salade de camarons bardée de jambon de Serrano à 22€. Plusieurs suggestions du chef : le carré d’agneau grillé aux fines herbes ou moules au chorizo et à la crème. Nous optons pour le rôti de légine en croûte de tapenade, toast aux anchois et la choucroute de la mer. 

Roti de légine en croûte de tapenade et toast aux anchois. Très belle assiette bien qu’un peu encombrée par les chips de carottes et de songes c’est dommage ! On ne voit plus l’élément principal : la légine. Très savoureuse elle est goûteuse et fond littéralement. Le fond de l’assiette est légèrement nappé d’une sauce au vin rouge parfaitement maîtrisée et n’atténue en rien la croûte de tapenade. Le risotto aux petits légumes qui l’accompagne est moelleux à souhait. Le mélange est tout simplement divin et c’est une explosion en bouche.
La coupelle de courgettes n’avait pas sa place sur cette assiette 1er choix. 

La choucroute de la mer (calamar, camarons, moules, joue de légine, capitaine). L’assiette bien présentée est garnie de …chips de carottes et de songe, une brochette de tempura de camarons est plantée en son milieu. En fond d’assiette la  discrète sauce beurre blanc adoucit ce plat qui non maîtrisé peut tourner au vinaigre. Tout est sublime : la pomme de terre cuite à point et qui fond en bouche ainsi que le chou dont la texture souvent insignifiante est mise en l’air dans ce plat. En revanche, en suggestion de composition du plat on nous parle de calamars et de moules. Nous n’en avons pas trouvés dans l’assiette. 

Nougat glacé maison et son coulis aux fruits rouges. La présentation est banale, on s’attendait à mieux. Le kiwi en décoration n’a pas la texture d’un fruit coupé à la minute, heureusement qu’en bouche il est meilleur. Fruits confits et raisins secs sont bien présents mais c’est un dessert sans prétention. Le prix 75€ pour 2 personnes.

Saint-Leu peut s’enorgueillir d’avoir plusieurs restaurants « pieds dans l’eau ». Toutefois, avec cette qualité et offrant un tel service dans un cadre aussi chaleureux, il y en a très peu. Nous avons passé un très bon moment gustatif aussi nous décernons une belle fourchette en argent et nous reviendrons. Ce restaurant mérite bien son label de Maître Restaurateur.

Pour résumer : 
Accueil : très bien • Cadre : bien • Présentation des plats : très bien • Service : très bien • Qualité des plats : très bons
Impression globale : bonne table
Fourchette en argent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.