Le Pierre

Aujourd’hui, nous sommes dans le Sud, nous visitons « Le Pierre », restaurant (ou bistro chic) de « la Villa De Lisle hôtel & Spa. Nous longeons une allée en béton, ornée de palmiers, et, agréable surprise, un éléphant en bois nous accueille au milieu de la pelouse tondue au centimètre près, ça fait encore plus exotique. Nous remarquons la terrasse extérieure mais étant sous l’influence de Bansi, on pense que ce n’est vraiment pas le moment. Nous entrons. 

L’accueil . Nous sommes accueillis par un personnel des plus stylés, très agréable, à notre écoute. Nous sentons le professionnalisme et l’envie de faire plaisir. Ils nous proposent la carte, puis des alcools que nous déclinons gentiment et préférons des bulles gazeuses non alcoolisées. 

La salle . Spacieuse et très éclairée, elle peut contenir une centaine de personnes. Les tables sont superbement dressées, tout est brillance et éclat. Les chaises en cuir avec accoudoir forment une assise confortable. Des lave-mains sont au fond de la salle dans un petit recoin très sympa. Petit bémol : les toilettes sont à l’extérieur, ce qui n’est pas vraiment gênant quand il fait beau, mais un parapluie est mis à disposition. On s’y sent vraiment bien. Nous choisissons la suggestion du jour qui se décline en un menu à 28 €:
– Tarte fine aux tomates confites, crème montée aux herbes, blancs de volaille et copeaux de parmesan
– Filet d’ombrine risotto arborio aux asperges
– Café gourmand 

Tarte fine aux tomates confites, crème montée aux herbes, blanc de volaille, copeaux de parmesan.  L’assiette est très belle. Le blanc de volaille a été travaillé façon ballotine, tant et si bien qu’au premier abord on les prendrait pour des noix de Saint-Jacques. Il est très moelleux. Les tomates quant à elles sont délicieuses, pas acides du tout. L’ajout en sucre est bien maîtrisé. De fines tranches de betteraves Chioggia sont parsemées ici et là. La crème montée aux herbes est douce et finit d’agrémenter cette belle entrée vraiment goûteuse. Nous avons plus qu’aimé.

Filet  d’ombrine, Risotto arborio aux asperges. Là aussi rien à dire. En fait si : on dit « c’est magnifique ». Nous aimons la fine chips de banane verte très bon. Fallait y penser. Les asperges sont cuites à point c’est-à-dire croquantes comme il se doit.  Le risotto (oh la la !) crémeux à l’extérieur, al dente à l’intérieur : voilà comment il faut le manger. Le chef et son équipe n’ont pas failli à cette règle et le résultat est une pure merveille ! Ça fond littéralement dans la bouche. Le poisson est cuit à l’unilatérale pour mieux le mettre en valeur, et marié au risotto, il est sublime. Un plat de grande classe. 

 [ L’ombrine est un poisson noble à la chair blanche et charnue. On le compare au bar et au vivaneau. 

Cuisson à l’unilatérale : c’est une technique qui permet de garder la chair du poisson moelleuse, on le cuit côté peau, qu’on obtiendra bien cuit, et le milieu rosé et moelleux … ]

Le café gourmand. Présentée sur ardoise saupoudrée de sucre glace, elle est composée d’un très bon café et de mignardises : gâteau ti-son, rocher coco, un moelleux choco, un cake et une boule de sorbet à la mangue servi dans un verine. Toutes ces petites choses, aussi délicieuses les unes que les autres, sont vite englouties. Elles finissent bien ce repas d’excellence. 

Addition : 65€ pour deux menus et 3 boissons

Aujourd’hui, nous avons passé un pur moment gastronomique dans un cadre aussi prestigieux que les plats servis. Le Pierre, « bistro chic » de la villa Delisle est sans conteste l’une des meilleures tables de Saint-Pierre. Son jeune chef Jonathan Moidinecouty-Patouma sitôt son diplôme de cuisine en poche part en métropole où il côtoie les plus grands notamment les frères Pourcel pour qui il a une grande admiration. Il travaille dans les grandes maisons comme le Jardins des sens et à la Réunion le Saint -Alexis. Récemment intronisé jeune espoir Escoffier, il a un bel avenir devant lui et ne peut qu’évoluer puisqu’avec ce titre, il bénéficie d’un suivi de son parrain professionnel Giacomino Michel, disciple de cette même confrérie, qui est là pour le conseiller si besoin. Dans ce restaurant se côtoient professionnalisme, savoir-faire, le « fait maison », assorti d’un rapport qualité-prix indiscutablement bon. Autant d’excellentes raisons pour que nous lui décernions une belle fourchette en or.

 
Pour résumer : 
Accueil : très bien • Cadre : très bien • Présentation des plats : très bien
Service : très bien • Qualité des plats :  excellents
Impression globale : excellente table
Fourchette en or

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.